Mohamed El baz

Mohamed El baz est né en 1967 à Ksiba au Maroc.

Après l’obtention du diplôme national d’arts plastiques à l’École Régionale d’Art de Dunkerque en 1989, il décroche en 1992 le diplôme d’expression plastique à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy. Il a également poursuivi des études à l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques à Paris.

Mohamed El baz invite le spectateur à se plonger dans son univers artistique en ordonnant un assemblage visuel à la plasticité criante où des éléments usuels du quotidien, comme des savons, jouxtent des astres. De cette conjonction inhabituelle entre le trivial et le transcendant naît cette déflagration poétique qui a fait la réputation de l’artiste.

Depuis plusieurs années, Mohamed El baz a assigné comme mission à l’art de « bricoler l’incurable », une formule inspirée par le philosophe Cioran. À partir d’installations, de photomontages, de performances ou de sculptures se pose en permanence l’équation d’un monde marqué par la déflagration. Mohamed El baz compose un univers à la fois intime et lointain, en semblant parier sur la capacité de subversion de ses œuvres pour imposer leur présence au spectateur.

Les œuvres de Mohamed El baz ont fait l’objet de nombreuses expositions au Maroc et à l’étranger et ont intégré de prestigieuses collections, dont le Ministère des Finances (Maroc), le Musée d’Art contemporain africain Al Maaden (Maroc), le Fonds Régional d’Art Contemporain de la Corse (France), le Musée d’Art Moderne de Lille (France), et le Musée Léon Dierx (La Réunion).

L’artiste est décédé en 2024 à Marrakech.

Auteur: Nadine Descendre
Co-éditeurs: L’Atelier 21 et Skira
Langues: Français/ Anglais
Nombre de pages: 208
Format: 30 x 24 cm
Date de publication: 2013
Prix: 500 dhs

AD ASTRA
16 janvier – 16 février 2024
Lumière noire
19 mars – 13 avril 2019
Bricoler l'incurable. Détails.2015. ON
20 octobre – 26 novembre 2015
Never Basta
8 octobre – 16 novembre 2013
Le festin nu
12 avril – 07 mai 2011
L'atelier aux cactus
7 avril – 2 mai 2009
Translate »