Safaa Erruas

Safaa Erruas est née en 1976 à Tétouan, Maroc.

Safaa Erruas est diplômée de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 1998. Peu de temps après avoir obtenu son diplôme, l’artiste développe une pratique artistique originale au long cours.

Dans un travail considérant autant l’intuition que la recherche formelle comme source de création, l’artiste élabore dans des gestes minutieux et ritualisés des œuvres sur papier et des installations faisant appel aux différents sens du regardeur. Entre visible et invisible, conscience et inconscience, douceur et violence, ses œuvres sont autant de fenêtres ouvertes sur des mondes en tension qui nous interpellent et nous questionnent dans notre plus profonde intimité.

Le travail de Safaa Erruas est caractérisé par son utilisation de la couleur blanche, qui symbolise l’absence, l’immatérialité, la transparence et la fragilité. En tant que composition formelle et stratégie conceptuelle, la neutralité qu’implique une seule couleur est le point de départ pour le mélange et la transformation des objets et des éléments que l’artiste utilise tels que les épingles, les aiguilles, les lames de rasoir, la gaze de coton et d’autres matériaux usuels. Ces derniers évoquent des sentiments de fragilité, d’incertitude et parfois d’espoir.

Ces dernières années, Safaa Erruas s’est concentrée sur l’interaction complexe entre la sensation, la perception, et l’expérience dans sa démarche artistique. L’artiste envisage son art comme une exploration personnelle visant à comprendre le monde et la société qui l’entourent, et privilégie de plus en plus les expériences in situ, reconnaissant qu’elle ne peut pas contrôler le monde extérieur depuis son atelier. Consciente de cette limitation, Safaa Erruas ressent de plus en plus le besoin d’insuffler une dimension critique à son travail et souhaite mettre en lumière les aspects troublants et difficiles de la réalité, plutôt que d’être un simple témoin de l’époque dans laquelle nous vivons.

Le travail de Safaa Erruas a été acquis, entre autres, par la Fondation Jean-Paul Blachère (France), le Musée d’art moderne et contemporain de Toulouse (France), la Fondation H (Madagascar), le Centre d’art contemporain de Lagos (Nigéria), le Musée d’art contemporain Africain Al Maaden (Maroc), la Société Générale (Maroc), Bank Al- Maghrib (Maroc), et la Fondation ONA (Maroc).

L’artiste vit et travaille à Tétouan.

Auteur : Katrin Steffen
Editeur : L’Atelier 21
Langues : Français/Anglais
Nombre de pages : 168
Format : 29,7 x 23,5 cm
Date de publication : 2018
Prix : 500 dhs

À travers des étendues
Safaa Erruas27 septembre – 29 octobre 2022
Le temps parcouru
4 décembre 2018 – 12 janvier 2019
Choses apparentes
28 avril – 29 mai 2015
Transduction
17 avril – 25 mai 2012
Code/Barre
12 février – 7 mars 2009
Translate »